Blue Flower


Franchir la porte de l’aéroclub sera le premier pas vers votre brevet de pilote privé. Que vous vouliez assouvir votre passion ou vous préparer pour votre futur métier, vous trouverez une instruction rigoureuse, selon les programmes de la DGAC  et de l’ENAC. Homme ou femme, rejoignez-nous dès 15 ans, et débutez votre formation de pilote !

Trois licences sont proposées au pilote privé :


Brevet de Base (BB)


Il faut être âgé de 15 ans au moins. Il permet de piloter un avion du type de celui utilisé pendant la formation, seul à bord, dans un rayon de 30km autour de l'aérodrome. Il demande environ 20 heures de formation ainsi qu’un examen théorique et pratique.


Licence de pilote d'avions légers (LAPL)


La licence de pilote d’avion léger (Light Aircraft Pilot License, LAPL) est une formation récemment créée par l’Union Européenne.
Elle autorise son titulaire à voler à bord d'un avion monomoteur de 4 places maximum.
Contrairement au PPL, il n'est pas possible d'apposer sur le LAPL des qualifications telles que la qualification multimoteur, la qualification IFR (vol aux instruments), une qualification de type, etc...
Il n'y a pas d'âge pour commencer une formation, cependant le premier vol solo à bord ne peut intervenir avant 16 ans révolus et l'obtention du brevet avant 17 ans.
Pour obtenir le LAPL, il est nécessaire de réussir un examen théorique et pratique.
Afin de se présenter à l'examen pratique du LAPL, vous devez avoir effectué au minimum 30 heures de vol, comprenant au moins 15 heures en double commande (avec un instructeur) et 6 heures de solo supervisé.
Ce minimum réglementaire est très faible et prend en compte une éventuelle expérience aéronautique (planeur, ULM, …). Pour un débutant complet, ce nombre dépendra aussi de la disponibilité, de l'implication et du travail personnel de l'élève-pilote.

La licence de pilote privé (PPL)


Elle s’obtient également après 17 ans. Elle permet d’accéder par la suite à des qualifications complémentaires (comme le vol aux instruments). Elle nécessite un minimum de 45 heures de formation.
En pratique, on peut enchaîner ces licences, ou passer directement celle de son choix.


Combien ça coûte ?

Il est difficile de connaître à l'avance le coût exact d'une formation complète. En effet, la progression dépend des personnes (assimilation, assiduité, ...) mais on peut estimer qu'il faut :
pour le BB : 16h avec instructeur + 4h seul à bord soit environ 2500 €
pour le LAPL (en + du BB) : 12h avec instructeur + 3h seul à bord soit environ 2000 €

Ces tarifs ne sont qu’indicatifs et peuvent varier en raison de paramètres externes (prix du carburant) mais aussi selon la plus ou moins grande rapidité de votre progression. Dans tous les cas, la sécurité prime et seul l’instructeur est apte à juger et valider les étapes de votre formation.
Chacun adopte le rythme de son choix, et on constate généralement une durée d’un an pour l’obtention du Brevet de Base et de 2 ans pour la PPL. A titre de comparaison, le budget est inférieur à celui d’un fumeur…
N.B. Pour les jeunes de - de 21 ans, des bourses peuvent être allouées par la FFA.

Pratiquement, comment ça se passe ?



Inscription : En passant au club, il suffit de remplir une fiche d'inscription, souscrire une licence-assurance et de régler votre inscription. Nous nous chargeons des formalités administratives.
Il ne restera que le certificat médical nécessaire pour le vol seul à bord à faire établir par un médecin agréé.

La formation : Vous pouvez commencer immédiatement votre formation en prenant rendez-vous selon vos disponibilités (week-end ou semaine) avec notre instructeur. Un agenda en ligne simplifie les prises de rendez-vous.

Un cours classique dure 1h30 comporte généralement 3 parties : le briefing (fixe les objectifs du vol), le vol et enfin le debriefing (analyse le déroulement du vol). Parallèlement à ces cours pratiques, la formation comprend une partie théorique que l'on prépare grâce à un ouvrage (Manuel du pilote, éditions Cepadues) et à un programme complet de cours théoriques (collectifs et/ou individuels) dispensés dans les locaux de l'aéroclub.

Passer les brevets



Comme le permis de conduire, les brevets comportent une partie théorique sous forme de QCM (règlementation, météo, mécanique du vol, ...) qui donne accès à l'épreuve pratique. Celle-ci se passe avec un examinateur.

Pour le BB, l'examinateur évalue l'aptitude de l'élève à maîtriser les évolutions de son avion.
Pour le LAPL et le PPL, il vérifie en plus la capacité du pilote à gérer une navigation de plusieurs centaines de kilomètres avec des passagers.

Et après : Vous pouvez profiter des privilèges de vos licences, mais il est possible de les étendre. Citons par exemple : la voltige, le vol de nuit ou l'utilisation sur altiports et altisurfaces.

Questions fréquemment posées

Quand peut-on commencer ?


Le premier brevet (BB) se passe à partir de 15 ans mais la formation (vol avec un instructeur) peut commencer avant. Certains commencent très tôt, d'autres attendent la retraite.

Et la vue ?


Beaucoup de personnes croient qu'il faut une vue exceptionnelle pour piloter et que les lunettes sont incompatibles avec un avion. Et bien c'est FAUX (et même en voltige !).

Je vais être malade !


Le mal des transports est un phénomène complexe lié à de nombreux facteurs (stress, pertes des références, ...). Ce n'est pas parce qu'on est malade en voiture que ce sera la même chose en avion. Certaines personnes ont parfois besoin de quelques vols pour s'acclimater à ce nouveau milieu mais ce problème trouve toujours une issue favorable.


Si nous n'avons pas répondu à toutes vos questions, contactez-nous, ou mieux, passez nous voir !